Retour sur le championnat du monde de XTERRA 2015

Publié: 8 novembre 2015 dans 2015
Tags:,

Nous voilà enfin le dimanche 01 Novembre : c’est le jour de la course.

À 07h30 nous déposons nos montures, le CANNONDALE FSI TEAM et le CANNONDALE Scapel Carbon 1 dans le parc à vélo. Tout est prêt, nous partons nous échauffer dans l’eau, la mer est plutôt calme.

La natation est longue de 1,5km, en deux boucles avec une sortie à l’australienne.

À 09h00 les PRO s’élancent, 09h05 le départ des hommes est donné, 09h10 c’est le tour des femmes.

J’essaye de partir rapidement, sur les 350 premiers mètres jusqu’à la première bouée nous sommes en file indienne et j’ai l’impression d’être bien placé. Au passage de la bouée c’est un peu la foire d’empoigne. Jusqu’à la sortie à l’australienne, ça frotte et je me fais déporter vers l’extérieur.  Après 750m nous sortons de l’eau pour courir sur la plage et replongeons pour les 750 derniers mètres, là je prends conscience que je suis dans le peloton et qu’il y a beaucoup de monde devant. Je vais donc essayer de limiter la casse.

Après 26min27s je sors enfin de l’eau à la 24ème place de ma catégorie, un peu déçu de mon temps, maintenant il va y avoir du monde à doubler.

Amandine partie 5min après moi, rattrape très rapidement les hommes les moins rapides et sort de l’eau en 24min50s 7ème femme.

Le VTT 31km avec 1000m de dénivelé positif :13653320

Je pars sur mon VTT bien déterminé à remonter des places. Sur les premiers kilomètres le parcours est étroit et sinueux, il est difficile de doubler. Vers le 2ème kilomètre ça bouche, j’essaye de doubler sans prendre trop de risques et ni perdre trop d’énergie.  À deux reprises lors de dépassement un peu hasardeux je me retrouve à terre. Jusqu’au 10ème kilomètre nous sommes encore nombreux, j’ai tendance à un peu m’endormir dans les roues ne voulant pas prendre trop de risque à doubler. 13653315J’attaque les premières descentes avec une légère angoisse après les deux chutes lors de la reconnaissance.  Sur la deuxième partie du parcours le trafic est beaucoup plus fluide, je commence à doubler quelques PRO. Il fait très chaud et le parcours est particulièrement exigeant jusqu’à la fin. Je vois le chrono qui tourne et j’ai toujours pas posé le vélo, je suis pas satisfait de mon temps. Finalement je pose le vélo en 01h47 et 6ème de ma catégorie.

Amandine de son côté s’élance sur le parcours vélo en 3ème position de sa catégorie mais un peu angoissée, car lors de la reconnaissance le parcours était très gras. Petit à petit elle reprend confiance. Finalement elle pose le vélo 8ème de sa catégorie.13653313

La course à pied est un trail de 10km avec 300m de dénivelé positif.

Content d’en terminer avec le vélo j’espère pourvoir encore grignoter des places à pied, il fait très chaud les côtes sont difficiles, j’ai l’impression d’être stoppé mais à ma grande surprise je rattrape quelques concurrents.  Au 5ème kilomètre je me fais rattraper par Myriam GUILLOT BOISSET (PRO Française), elle semble facile, je m’accroche jusqu’au 8ème kilomètre avant la dernière grosse difficulté. Le parcours est particulièrement dur, il n’y a pas une seule partie de plat à part les 300 mètres sur le sable mou de la plage, ça change des quais de seine du centre de Paris ou même des marches de Montmartre.

J’arrive sur la plage, je reviens doucement sur le concurrent qui me précède me voyant me rapprocher il accélère mais moi je n’ai plus d’essence, je suis en surchauffe et tous les voyants sont au rouge.

Je franchis la ligne d’arrivée en 3h03, 42ème au scratch et 6ème de ma catégorie à 7min du premier M30-34.13653319

En descendant du vélo Amandine se rend rapidement compte que la course à pied ne va pas être simple, elle a laissé beaucoup d’énergie sur le vélo. Les 5 premiers kilomètres sont particulièrement difficiles, puis après s’être alimentée ça semble aller un peu mieux.

Elle franchis la ligne d’arrivée à la 7ème place de sa catégorie et 42ème femme au scratch.

13653311

Au vue de ma préparation je ne suis pas totalement satisfait du résultat, la natation est moyenne et le vélo j’ai mis beaucoup de temps à me mettre en route. En 2012, je terminais 37ème au scratch et 2ème de ma catégorie.

Maintenant place à un peu de détente et de repos avant de rentrer sur Paris et reprendre le rythme infernal de la vie Parisienne.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous aident  à pratiquer notre passion :

Nos familles, nos clubs en particulier Champigny Triathlon : pour son soutien et son ambiance, COCHAT Pierre, Thierry et Céline, l’ASASPP Triathlon, le SCUF Natation : Jelena et Jonathan merci pour votre patience, il y a encore du travail, l’équipe de Culture Vélo Nantes : Laure, Olivier, Cyril, Florent, Pierre, Rémi… , Affysport : Christian ta boisson elle est au top, Endurance Shop Angers merci Benjamin,  CANNONDALE France

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s